Aménagement intérieur d’une maison bourgeoise, Bourg-des-Comptes, Ille-et-Vilaine

SITUATION
Ce projet d’aménagement intérieur d’une maison bourgeoise traditionnelle se situe à Bourg-des-Comptes, en périphérie sud de Rennes sur la route de Nantes.

ENJEU
La commande initiale consistait en la requalification d’un espace intérieur composé de deux salons, l’un de réception, l’autre, plus intime, accueillant un espace TV/bibliothèque. La volonté du client était de moderniser ces espaces et d’optimiser l’apport en lumière naturelle, tout en gardant le caractère ancien de la maison. Un mur porteur divise les deux pièces ; c’est finalement grâce à cette contrainte technique que le projet prendra forme.

CONCEPT
L’idée de l’aménagement intérieur réside dans la création d’un « mur-objet » qui relie les deux espaces salon en proposant une écriture en contraste avec l’écriture traditionnelle d’origine. Constitué de deux alcôves traversantes intégrant des étagères au design léger, il laisse la lumière traverser les deux pièces. Il dispose par ailleurs d’une fine paroi coulissante permettant d’occulter le matériel hi-fi. Les murs des deux salons sont également uniformisés, les menuiseries originales déposées et redessinées de façon contemporaine, et le nuancier chromatique s’oriente vers des teintes plus neutres (un camaïeu de gris légèrement colorés).

MATÉRIAUX
Pour le mur-objet, le matériaux principal choisi est le Corian Ⓡ, matériau constitué pour 2/3 de charges minérales et 1/3 de résine acrylique. Habituellement utilisé en cuisines ou salles de bain pour sa solidité et sa résistance à l’usure, il est ici détourné afin de créer une paroi lisse, reflétant au maximum la lumière naturelle. De nuit, ce matériau est accompagné d’un rétro-éclairage diffus, mettant en valeur les objets (ex)posés dans les alcôves. S’ils sont redessinés, les murs périphériques conservent une apparence plus traditionnelle, à travers un soubassement en menuiseries bois marquées de sillons décoratifs et surmontées d’une cimaise légèrement sculptée. Les corniches sont simplifiées et des faux-plafonds acoustiques dissimulent un éclairage indirect. Les grands éléments d’origine tels que cheminées et miroirs époque Louis XVI sont conservés et remis en valeur.

DATE DE RÉCEPTION

Hiver 2015

SURFACE

67 m²

BUDGET GLOBAL

75.000 € TTC

LE PROJET EN IMAGES

LES ACTUALITÉS DU CHANTIER